9 décembre 2022
Accueil » « …violences sur des enseignants, saccages de matériels. Nous devons tous agir, fermement, pour mettre fin à ces dérives »

« …violences sur des enseignants, saccages de matériels. Nous devons tous agir, fermement, pour mettre fin à ces dérives »

Le président de la République à présidé ce jeudi la cérémonie de remise des prix de l’édition 2022 du Concours général. A l’entame de ses propos, il a rendu vibrant hommage aux 95 lauréats et leurs parents. Comme lors ds éditions précédentes, le lycée d’excellence Mariama Bâ s’est encore distingué. Son lauréat Fatou Niang a remporté le prix de la meilleure élève 2022 du Sénégal.

Après s’être réjoui de la « la parité presque parfaite » dans les résultats « 49 garçons et 46 filles », le chef de l’Etat a aussi magnifié la prouesse des élèves des séries scientifiques  dans les  matières littéraires en s’adjugeant 61% des prix.

La cérémonie de remise des prix du concours général 2022,  a été aussi une occasion pour le président d’évoquer certains évènements fâcheux qui s’étaient déroulés dans certains établissements (Écoles et universités) du pays.

 «Alors que notre société est percutée par la violence physique et verbale et la frénésie des fake news, la manipulation et  des réseaux sociaux. Dans ce tourbillon des temps modernes, la jeunesse semble être en perte de repères, allant jusqu’à verser parfois dans un mimétisme de mauvais goût»

Il poursuit : «Je pense à la pratique choquante des violences sur des enseignants et de saccages de matériels et infrastructures scolaires. Les agresseurs et casseurs, qui constituent heureusement une infime  minorité, n’ont pas leur place à l’école ni à l’Université. Nous devons tous agir, fermement, pour mettre fin à ces dérives » A t-il prévenu. Avant de conclure par l’annonce de la création de lycées d’excellence à Diourbel, Sédhiou et Kaffrine.

Source Gfm