9 décembre 2022
Accueil » Taisez-vous,Le Fouta n’est pas fier de vous
Le colon pour dominer et piller l’Afrique s’était appuyé sur des bras traîtres pour réussir sa mission, autant Pastef pour stigmatiser le fouta a besoin des fils indignes du Fouta pour réussir sa mission. Maimouna Bousso est l’une de ces renégats qui ont renié leur origine pour servir de sentinelle au Pastef pour stigmatiser le Fouta tout simplement parce que le vote dans cette partie Nord ne leur est pas favorable.
Le vote est la seule expression valable et démocratique des citoyens et nul n’a le droit de le contester encore moins de le juger.
Le Fouta s’est exprimé librement à l’image du Sud, du Centre, de l’Ouest etc…  A défaut de trouver des arguments pour séduire le Nord, il faut au moins respecter la libre expression de ces citoyens.
Maimouna Bousso, votre posture devrait être de rétablir la vérité sur ces accusations non fondées sur le Fouta dont vous vous dites originaire et d’exiger des excuses à vos responsables au lieu de servir de gâchette qui tire sur les siens.
Le « foutankagaal » ne vous habite pas, les « harmédji diédiid » vous les connaissez pas et la descendance à laquelle vous vous réclamez aujourd’hui circonstanciellement, vous n’en êtes pas fière. Le Fouta n’a pas de leçon à recevoir de vous ainsi que vos responsables en matière électorale (se réfèrer à l’histoire).
Nul n’a le droit de juger l’expression Souveraine des citoyens*