30 novembre 2022
Accueil » La question de la limitation des mandats au Sénégal: le point de vue du greffier Me El Hadji Ayé boun Malick DIOP.

La question de la limitation des mandats au Sénégal: le point de vue du greffier Me El Hadji Ayé boun Malick DIOP.

La limitation de mandats électifs à deux, loin d’être un principe démocratique, me paraît une tyrannie juridique qui empêche les communautés humaines de choisir leurs mandataires autant de fois qu’elles le souhaiteraient pour jouir et bénéficier pleinement de leurs compétences et de leur leadership.
Elle est artificielle, me semble-t-il, dans la mesure où j’ai l’impression qu’elle entrave la liberté naturelle d’une communauté humaine de porter son choix, à un moment donné, sur ses membres les plus aptes à être élus.
En d’autres termes, cette restriction ne limiterait-elle pas les options d’un groupe de faire le meilleur choix possible de ses mandataires? La limitation de mandats électifs ne pourrait-elle pas favoriser parfois l’émergence de profils médiocres au détriment des meilleurs leaders?
Autant d’interrogations qui devraient, je crois, alimenter le débat public.
Me El Hadji Ayé boun Malick DIOP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *