SENEGAL : Quel Premier Ministre (PM) face à la 14ème législature et à la Présidentielle de 2024 ?



Le Sénégal vit une situation inédite pleine d’enseignement et d’enjeux suite à la dernière élection législative du 31 juillet 2022, qui a consacré la 14ème législature qui s’installe le 12 septembre 2022 à 15 mois de l’élection présidentielle de février 2O24, mais aussi au moment le poste de PM qui avait été supprimé, vient d’être rétabli en procédure d’urgence et attend toujours son occupant.

Par ailleurs le camp du pouvoir qui est sorti de ces législatives avec une courte avance (deux députés de plus sur l’opposition), vient ainsi de perdre sa majorité mécanique.

Dans un tel contexte le choix du future PM impose un profil particulier.

En effet le prochain PM doit prévaloir de certaine qualité du point de vue administratif comme politique et économique et sociale, donc d’une expertise gouvernementale avérée, mais aussi un parcours politique riche dans l’opposition tout comme au pouvoir, ce qui devrait lui permettre de s’élever au-dessus des contingences partisanes, être loyal vis-à-vis du Chef de l’Etat le Président de la République, ne pas avoir d’ambition présidentielle, et ne jamais avoir été cité dans des affaires d’enrichissement illicite, et n’avoir jamais été classé parmi les fonctionnaires qui se sont manifestement enrichi subitement.

Le meilleur profil à mon humble avis est l’ancien ministre d’Etat Abdou FALL. En effet Mr Fall a fait ses humanités sous l’ombre du Professeur Cheikh Anta Diop et entre les mains de professeur Mbaye Niang fondateur du PLP. Abdou Fall fut Président du groupe parlementaire du PDS dans l’opposition ; il a été le concepteur de la « Convergence pour l’Alternance en 2000 »(CA2000) qui a permis la première alternance politique au Sénégal, avec l’avènement du Président Abdoulaye Wade.

Monsieur Fall a été au moins quatre fois ministre dans un gouvernement. En tant que ministre de la santé et de la prévention il a reçu une motion de félicitations de la part des députés de la 11èmelégislature. Mr Fall fut aussi Directeur de cabinet du Président Wade.  Cet enseignant de formation fut plusieurs fois PCA dans différents organisme de l’Etat. Abdou Fall ne s’est pas enrichi illicitement et n’a jamais  profité de ses fonctions pour le faire ; Sa loyauté est sans conteste ; il a été ministre de la santé du Premier ministre Macky Sall. Abdou Fall fait partie de cette génération qui a œuvré pour faire naitre une opposition républicaine et des avancées notoires de la démocratie sénégalaise. De plus on ne lui connait aucune ambition présidentielle ni d’agenda caché.

Le Futur PM ne devrait pas être choisi parmi les nouveaux hommes politiques que la deuxième alternance de 2012 a fait connaitre au public, ni parmi les nouveau riches ni parmi les fonctionnaires classés comme tels.

Le futur PM doit pouvoir apaiser le climat politique avec une opposition parlementaire significative, être un homme au parcours politique respecté, dont la seule ambition est de servit le Sénégal.

Par Youssouph Ndiaye ancien coordonnateur de l’Antenne départemental de la Cellule Initiatives et Stratégies (CIS) de Podor ; ancien membre de la CCR de Podor Ville ayant arrêté ses activités politiques à la suite de cabales et complots dans le cadre de ses fonctions de fonctionnaires de l’Etatpar des membres de l’APR ; illégalement et injustement démis de ces fonctions pour cause d’ambitions politiques, alors que sa seule ambition a toujours été de servir le pays et son système de santé très fortement malmené à l’époque.Monsieur NDIAYE est aussi Docteur d’Etat en chirurgie dentaire, gestionnaire des services de santé, diplômé de troisième cycle en Intelligence économique et stratégie, Ancien DAGE du ministère de la santé, plusieurs fois Directeur d’hôpital de niveau 2 et 3. Monsieur Ndiaye est le Premier Chirurgien-dentiste au Sénégal, à avoir occupé des fonctions de directeur d’hopital. Aujourd’hui plus d’une dizaine a suivi ses pas