Affaire Idrissa GOUDIABY : Le parquet de Ziguinchor vient d’autoriser l’inhumation.

Le parquet de Ziguinchor vient d’autoriser l’inhumation d’Idrissa GOUDIABY. Donc, Il n’y aura pas finalement une troisième autopsie, nous informe nos confrères de Libération online.

Sa famille, qui avait catégoriquement refusé la possibilité d’une troisième autopsie, devrait d’ailleurs faire face à la presse dans les prochaines heures. Rappelons que, la contre-expertise, demandée par la famille, avait contredit la première autopsie qui indiquait une mort causée par «un objet contendant » ou «tranchant ».
D’après les résultats de la contre-expertise obtenus par Libération online, «les lésions présentées par monsieur Idrissa GOUDIABY sont compatibles avec une mort violente par arme à feu avec orifice d’entrée endobuccal commissural droite et orifice de sortie massétéro-parotidien droit responsable d’un choc hémorragique et du décès ».

Les légistes sont allés plus loin dans leurs observations. «La réalisation d’un masque facial montre un orifice d’entrée endobuccal et un orifice de sortie massétéro parotidien droit avec fracas de la mandibule droite et projection postérieure des fragments osseux ». Selon eux, ces constations sont compatibles avec «une plaie par arme à feu de gros calibre, tirée à distance (exclure bout portant et bout touchant), à direction antéro postérieure, à orifice d’entrée endobuccal droit et orifice de sortie massetéro-parotidien ipsilatéral».

De fait, «ces lésions sont responsables des plaies vasculaires et du choc hémorragique suivi d’un arrêt cardiaque », d’après la contre-expertise.

Source: Gfm