Grand Médine sous les eaux, les populations inquiètes.



Dakar enregistre sa première grande pluie, au quartier Grand Médine, c’est le début du calvaire des populations. Elles ne savent où donner de la tête pour trouver une solution à leur sempiternelle équation. A chaque hivernage elles vivent le même problème qui hantent leur sommeil, les chambres sont inondées, tous leurs bagages endommagés, outre d’être exposées à des maladies, leur sécurité est aussi menacée. Les populations ajoutent que les autorités, aux abonnés absents ne leur apportent aucun soutien moral ou matériel, une situation qu’elles déplorent.