Macky Sall et son régime sont entièrement responsables du bilan funeste des évènements du 17 juin



L’Alliance Démocratique / Pencoo exprime son indignation des faits et gestes liberticides dont le responsable, le seul devant l’histoire, n’est nul autre que l’actuel chef de l’Etat. L’assassinat de citoyens engagés et victimes de brutalité du régime, ça suffit. Notre engagement ne faiblira jamais sous les ignobles coups de semonce portés à l’Etat de droit.

La situation actuelle est plus que préoccupante. Les équilibres qui ont, jusque-là, fait la fierté et la reluisante image de la démocratie sénégalaise sont sur le point de rompre. Interdiction tous azimuts de rassemblement, atteinte à la liberté de culte et à la liberté d’aller et de venir, violence exercée sur le peuple, cette politique produit malheureusement : le dégout, la résistance et le trouble.

Le gouvernement refuse de l’entendre. Le 8 juin passé, Yewwi Askan Wi a tenu son rassemblement dans l’enthousiasme et dans l’honneur sans aucun grabuge, ni dégât ni mort d’homme. Le retour à l’anormal orchestré par Macky Sall, interdisant injustement l’opposition d’exercer une liberté démocratique a été à l’origine du bilan désastreux enregistré lors des évènements passés. C’est dire à quel point il est facile de situer les responsabilités. Macky Sall répondra assurément de celles-ci.

Le diagnostic est pourtant connu. Des ressources humaines, matérielles et financières considérables ont été engagées dans des opérations policières. Des pertes en vie humaines sont déplorées. Des biens publics et privés en ont également fait les frais. Et pourtant ! Autorisé, le rassemblement de YewwiAskan wi serait organisé sans fièvre, à l’image du précédent. Hélas, le régime a fait le choix éhonté du forcing et des fadaises.  

Les ambitions politiciennes et les mesquineries du régime portent de lourdes responsabilités dans les dysfonctionnements rencontrés dans la marche des institutions de la République. Il est temps de rompre avec cette tendance tyrannique et de promouvoir un modèle de participation citoyenne et de gouvernement du peuple. 14 morts en mars 2021, 3 morts dernièrement ainsi que les morts d’étudiants en grève en disent long sur l’indifférence des instigateurs, Macky Sall et ses choristes de la basse-cour.

Ensemble, nous vaincrons. Vive la République. Vive le Sénégal.

 

Fait à Dakar, le 19 juin 2022

Contact : Mariama GUEYE (77 659 22 70)

Alliance Démocratique Pencoo (AD/Pencoo)

Sud Foire, cité des magistrats derrière impôts et domaines,

Contact : 77 539 03 13 ;77 682 41 45