El Hadji Omar Mar, âgé de 112ans: Sama Yéné moy ègali keur Serigne Touba bima tambali.




Boussouramar, rendu célèbre grâce à une mère d’une des victimes de l’incendie de l’hôpital de Tivaouane. Un tour dans cette localité nous a permis de rencontrer le doyen de cette bourgade de la commune de NganDiouf. Le patriarche, centenaire n’a rien perdu de ces capacités intellectuelles.Il a eu à recevoir à Boussouramar des dignitaires religieux notamment feus Abdoul Aziz Sy, Baye lahad Mbacke et Serigne Mourtala Mbacké qui a une fois baptisé son fils et lui avait même donné son prénom. Le souhait le plus ardent d’Oumar Mar est de voir son chantier de Keur Serigne Touba achevée. Il lance un appel à toutes les bonnes volontés pour la réalisation de son projet.