Plus de 42 millions mobilisés pour le capitaine Touré

Mes très chers compatriotes
Ce jeudi 26 mai 2022, j’ai reçu la coordination de la mafia Kacc Kacc qui, au nom du peuple sénégalais, m’a remis une somme de quarante-deux millions soixante-quinze mille deux cent quatre-vingt-trois (42 075 283) FCFA, résultat d’une collecte de fonds organisée pour me soutenir après mon deuxième licenciement en moins d’une année.
Cette somme m’a été transmise en espèce, par virement bancaire et via Wave.
Aux organisateurs et au peuple sénégalais ainsi qu’à tout ceux qui ont d’une manière ou d’une autre pris part à cet élan de solidarité, je témoigne ma gratitude et ma reconnaissance, pour le soutien constant depuis une année maintenant.
Au paravent vous aviez organisé une quête en 2021, pour me permettre de surmonter les éventuelles difficultés financières occasionnées par mon licenciement, de mon premier emploi de gendarme.
Ensuite vous avez fait de moi l’homme de l’année 2021 et à cette occasion, vous êtes venus me décorer dans ma maison en m’offrant un magnifique tableau qui était un portrait de moi en tenue .
Par la suite vous êtes venus me voir à 700 Km de Dakar dans mon village natal, pour faire découvrir mes origines aux sénégalais et au monde, sans évoquer les facilités dans tout ce que j’entreprends depuis lors.
Et maintenant ce geste d’une haute portée qui en dit long sur la vraie nature du sénégalais.
J’accepte avec un grand honneur votre aide et vous promets de faire de cet argent un usage approprié.
Il est vrai que ce montant semble important et il l’est mais le plus important c’est la noblesse de l’initiative et le nombre de personnes ayant participé à cet élan, qui avoisine les 25 000 sénégalais, bien sûr d’autres personnes auraient bien voulu participer mais n’ont su ou pu malheureusement le faire à temps.
Cet acte nous honore tous et attire positivement l’attention du monde sur notre peuple qui se caractérise par sa bonté, son humanité, sa justice, son ouverture d’esprit et surtout son hospitalité, d’où le surnom si bien méritée de pays de la Téranga.
Aux uns et aux autres je dis merci, car, comme le disait Amadou Hampaté Ba « quelque soit la valeur du présent fait à un homme, il n’y a qu’un seul mot pour témoigner de sa reconnaissance inspirée par la liberté et ce mot c’est merci ».
Aujourd’hui plus que jamais je suis fier d’être sénégalais et d’avoir servi ce pays et de continuer à le servir.
A compter de ce jour je considère avoir signé un pacte irrévocable avec les sénégalais pour être au service de mon pays tant que je le pourrai et tant que se sera possible.
Et n’oublions jamais que nous sommes *un peuple* Uni par un *but* commun qui est la *foi* en l’idéal démocratique
Seydina Oumar TOURE,
Doctorant en droit public et conseiller technique à la mairie de Dakar.