YEWWI et BBY n’ont pas le même problème !

  • Signé

Ansoumana Nanko
Démissionnaire de Pastef

Les publications actuelles de Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye essayant de nous faire croire que BBY et YEWWI sont dans la même situation me poussent à dire que ce n’est pas vrai.
Pire, en essayant de nous faire croire cela, ils cherchent encore à créer de l’amalgame pour foutre le bordel ; chose que je n’accepte pas. D’ailleurs, je démissionnne de Pastef parce qu’on nous a assez manipulé.
Sonko et Diomaye savent bel et bien que YEWWI a un problème qui n’a rien à voir avec le cas reproché à BBY.
Il y’a deux cas complètement différents.

1er Cas ● NON RESPECT PARITÉ SUR LISTES DE SUPPLÉANTS

Ce serait le cas pour BBY sur sa liste de SUPPLÉANTS sur la proportionnelle nationale.
Ce serait aussi le cas pour YEWWI sur ses listes de SUPPLÉANTS dans 15 départements .

Dans les 2 cas, si on se base sur l’article 149 du Code électoral et sur une décision de la cour Suprême en 2014 lors des locales à Fandéne, seules les listes de SUPPLÉANTS pourraient être INVALIDÉES.
Dans ce cas,
YEWWI devrait pouvoir compétir sur les 15 départements incriminés par BBY et BBY aussi pourrait compétir sur le scrutin national incriminée par YEWWI.

2ème cas ● MÊME PERSONNE INVESTIE 2 FOIS

Seule YEWWI pour l’instant est dans ce cas.
Aux yeux de la loi, la liste proportionnelle nationale de YEWWI sera INVALIDÉE parce qu’elle a la même personne investie sur les titulaires et les suppléants ; ce qui rend sa participation au scrutin de la liste nationale caduque.

Sonko et Bassirou Diomaye savent que la situation de YEWWI n’est pas comparable à celle de BBY. Ils essaient de nous flouer pour qu’en cas de décision juridique s’inscrivant dans la logique très probable ci-dessus décrite, ils nous demandent encore de descendre sur le terrain pour aller au combat.
Il y a déjà eu 14 morts pour une cause encore floue dans nos têtes militantes.
Moi, Ansoumana Nanko, je démissionne du Pastef parce que personne ne me fera vendre ma dignité pour une cause injuste.

Ansoumana Nanko
Niaguis.