Recrutement ville de Dakar: le maire qui veut recruter doit respecter l’organigramme…précise Oumar Guéye, ministredes Collectivités Territoriales



Le débat sur le recrutement de Guy Marius Sagna et de l’ex-capitaine de la gendarmerie, Seydina Oumar Touré à la ville de Dakar continue d’alimenter l’actualité politique.

Ainsi, le ministre des Collectivités territoriales s’est invité dans le débat. « Le maire qui veut recruter, doit respecter l’organigramme et en dehors, aucun maire ne peut pas le faire parce que s’il fait un contrat qui n’est pas conforme aux organigrammes, ce contrat ne sera jamais visé par l’inspection du travail, s’il fait un contrat qui n’est pas conforme à l’organigramme type, aucun bulletin de salaire ne pourra être payé », prévient Oumar Guèye.

Poursuivant, le ministre souligne que « sinon dire, bon je vous prends, je vous trouve un bureau et à la fin du mois je prends mon argent pour vous payer. Mais pas un recrutement. Sinon, demandez-leur qu’on vous montre le contrat, demandez qu’on vous montre un bulletin de salaire. Vous ne le verrez pas. C’est impossible. C’est la loi qui veut ça, parce que c’est le percepteur municipal qui paye. Si le bulletin n’est pas conforme, alors aucun paiement ne pourra se faire. Si le recrutement n’est pas conforme également à l’organigramme, aucune inspection du travail ne peut viser ces recrutements parce que dans le bulletin également il y a la caisse de sécurité sociale. Il y a l’Ipress, il y a tout. Donc, il n’y a pas de doute. C’est simplement un rappel que nous faisons à l’ensemble des exécutifs locaux », conclut le ministre.

Le débat sur le recrutement de Guy Marius Sagna et de l’ex-capitaine de la gendarmerie, Seydina Oumar Touré à la ville de Dakar continue d’alimenter l’actualité politique.

Ainsi, le ministre des Collectivités territoriales s’est invité dans le débat. « Le maire qui veut recruter, doit respecter l’organigramme et en dehors, aucun maire ne peut pas le faire parce que s’il fait un contrat qui n’est pas conforme aux organigrammes, ce contrat ne sera jamais visé par l’inspection du travail, s’il fait un contrat qui n’est pas conforme à l’organigramme type, aucun bulletin de salaire ne pourra être payé », prévient Oumar Guèye.

Poursuivant, le ministre souligne que « sinon dire, bon je vous prends, je vous trouve un bureau et à la fin du mois je prends mon argent pour vous payer. Mais pas un recrutement. Sinon, demandez-leur qu’on vous montre le contrat, demandez qu’on vous montre un bulletin de salaire. Vous ne le verrez pas. C’est impossible. C’est la loi qui veut ça, parce que c’est le percepteur municipal qui paye. Si le bulletin n’est pas conforme, alors aucun paiement ne pourra se faire. Si le recrutement n’est pas conforme également à l’organigramme, aucune inspection du travail ne peut viser ces recrutements parce que dans le bulletin également il y a la caisse de sécurité sociale. Il y a l’Ipress, il y a tout. Donc, il n’y a pas de doute. C’est simplement un rappel que nous faisons à l’ensemble des exécutifs locaux », conclut le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.