Saisie de peaux de Léopard et de trois pattes d’Oryctérope: Quatre personnes arrêtées à Tambacounda pour criminalité faunique

La criminalité faunique sévit toujours à Tambacounda. Mais il n y a pas non plus de répit pour les trafiquants de faune. Une opération mixte, menée ce 12 avril, par la Direction des Parcs nationaux et les éléments de la Brigade de Recherche du Commissariat central de Police de Tambacounda avec l’appui du Projet Eagle Sénégal, a permis l’interpellation de quatre présumés trafiquants de faune. Trois personnes ont été arrêtées sur place en flagrant délit de détention, circulation et tentative de commercialisation de deux peaux de Léopard et de trois pattes d’Oryctérope. La brigade de Gendarmerie de la zone aurait par la suite procédé à l’interpellation d’un complice chez lui dans son village puis mis à la disposition des Parcs nationaux.

Ces 2 espèces sont intégralement protégées par la loi n° 86-04 du 24 janvier 1986 portant Code de la Chasse et de la Protection de la Faune au Sénégal.

Les peaux de léopards saisies sont à nouveau originaires du Parc national du Niokolo Koba et les animaux abattus dans des conditions inhumaines. Quant à l’oryctérope, c’est une espèce totalement méconnue des Sénégalais car il est extrêmement rare et farouche, ne sortant que la nuit, mais qui tout comme le léopard, est un animal en danger de disparation au Sénégal. Il s’agit de deux animaux intégralement protégés, personne ne peut donc les détenir, ni mort ni vivant et sont inscrites à l’Annexe 2 de la Convention de Washington (CITES) qui réglemente la commercialisation de ces espèces fragiles. Le Sénégal a ratifié cette Convention.

Les personnes interpellées risquent une lourde peine d’emprisonnement, des dommages et intérêts et des amendes selon l’article L32 du Code de la Chasse et de la Protection de la Faune.

La région de Tambacounda est très touchée par le trafic de faune et ce n’est pas la première fois que les hommes de loi interpellent des trafiquants. Cette situation devient de plus en plus inquiétante car il s’agirait de réseaux de braconniers bien organisés qui opéreraient dans le Parc national du Niokolo Koba depuis plus de 20 ans.

2 thoughts on “Saisie de peaux de Léopard et de trois pattes d’Oryctérope: Quatre personnes arrêtées à Tambacounda pour criminalité faunique

  1. Руководители намного более, чем сорок держав из всех стран вкупе с НАТО и сша обратились к россии с условием кончить несправедливую войну против Украинской стороны. При всем том последняя не учитывает это в целом требование. Это конечно приводит к вдобавок ко всему очень большой изоляции россии и потом её бессилия, как в финансовом, так и военном вопросе.

  2. Российские рядовые теперь уже раскусили, собственно что их и обыкновенных граждан россии дурачили. В Украине нет людей, какие притесняют людей других национальностей. Солдат выслала вести войну в украинское государство лживая противозаконная группа начальников. Солдаты поясняют реальную обстановку теперь типичным жителям, затем, чтобы те познавали истину и никак не поддерживали войну, в которой гибнут, как армейские, так и мирные граждане.

Comments are closed.