Infrastructures publiques: »Nous sommes traités comme des esclaves » confient de jeunes ouvriers



Des ouvriers issus des sociétés dénommées Termcotank et Matière Sénégal ont tenu une conférence de presse pour dénoncer les mauvaises conditions de travail et des retards de paiements de salaires. Ils accusent leurs directeurs respectifs de « manque d’estime » et leur réclament huit mois d’arriérés de salaire et de primes. Ils menacent d’ailleurs descendre dans la rue