Gambie: la « commission vérité et réconciliation » recommande des poursuites contre l’ex-dictateur Yahya Jammeh



La commission vérité et réconciliation ayant enquêté sur les crimes commis durant les vingt-deux années de pouvoir du dictateur Yahya Jammeh a recommandé, dans un rapport, des poursuites judiciaires devant un tribunal international contre le dirigeant yahya Jammeh et plusieurs éventuels complices. La commission souhaite un procès « dans un pays d’Afrique de l’Ouest outre que la Gambie, sous l’égide de la communauté économique oust-africain et/ou de l’Union africain » pour notamment, « meurtres, détentions arbitraires, disparitions ».

Ce tribunal pourrait être similaire à celui qui a jugé au Sénégal l’ancien chef d’Etat tchadien Hissène Habré, qui a dirigé le Tchad de 1982 à 1990. M. Habré, décédé en août du Covid, avait été condamné à la prison à vie en 2016 par une juridiction africaine pour crimes contre l’humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement.

 

2 thoughts on “Gambie: la « commission vérité et réconciliation » recommande des poursuites contre l’ex-dictateur Yahya Jammeh

  1. Aw, this was a really nice post. In concept I want to put in writing like this additionally – taking time and actual effort to make a very good article… but what can I say… I procrastinate alot and not at all appear to get one thing done.

Comments are closed.