Hissene Habré est mort, emporté par la covid 19

(FILES) A picture taken on August 16, 1983 shows Chad's president Hissen Habre during a press conference in N'Djamena. A special court in Senegal was due to deliver its verdict on May 30, 2016 in the war crimes trial of former Chadian dictator Hissene Habre, bringing a long-awaited reckoning to victims and their families. Habre, 73, was president of Chad from 1982-1990, during which time he is alleged to have committed crimes against humanity and torture. / AFP PHOTO / JOEL ROBINE

Hissène Habré né le  à Faya-Largeau, est un homme d’État tchadien, membre du peuple toubou du clan Anakaza. Il est décédé le 24 août 2021 à Dakar1.

Il est président de la République du Tchad de 1982 à 1990, à la suite du coup d’État qui renverse Goukouni Oueddei.

Condamné à mort par contumace pour crimes contre l’humanité par un tribunal de N’Djaména,

il se réfugie au Sénégal, puis est inculpé de crimes contre l’humanitécrimes de guerre et actes de torture.

Son procès, qui s’ouvre à Dakar en 2015, est la première utilisation de la compétence universelle sur le continent africain2. Il est condamné à la prison à perpétuité en appel en 2017.

 

1 thought on “Hissene Habré est mort, emporté par la covid 19

Comments are closed.