Sandiniery: c’est la tension sur les prix de l’orange, de la pomme, de la banane et de la poire



Une hausse des prix de certains fruits est notée en cette période. Les commerçants et les clients rencontrés à Sandiniery n’ont pas manqué de lister des difficultés dues à cela. Ainsi ils interpellent l’État, qui, pensent-ils qu’il est le seul à y apporter une solution: à savoir revoir les taxes douanières et accompagner les producteurs.