Marché de Matam: la cherté de la vie, un casse-tête pour les Autochtones



Rien ne va pour les commerçants et clients trouvés au marché de Matam, pourrait-on dire. Les populations portent en silence la croix de la faim. Tout a augmenté sur le marché, les prix des produits de grande consommation ont flambé, tout est devenu cher et il apparaît de plus en plus difficile pour les familles de se nourrir. Une situation qui s’est accentuée depuis la fermeture de la frontière entre la Mauritanie.


1 thought on “Marché de Matam: la cherté de la vie, un casse-tête pour les Autochtones

  1. I like the valuable info you provide in your articles. I will bookmark your blog and test again right here regularly. I am relatively sure I will be told plenty of new stuff proper right here! Best of luck for the next!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *