Marche des population de Ndendory. Elles exigent Le départ de la Somiva et de la Serpem



Les populations de Ndendory et Hounaré dans la région de Matam ont marché ce week-end, pour exiger le départ de la Somiva et de la Serpem ,

des sociétés minières établies dans la zone qui ne sont d’aucune utilité pour les autochtones.

Les fonds destinés aux collectivités locales ne sont pas versées, les jeunes , malgré la présence des usines, se trouvent confrontés au phénomène du sous emploi.

Les populations de Ndendory donnent un ultimatum aux sociétés minières pour le versement intégral des sommes dues à leurs collectivités locales dans les plus brefs délais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *