Le marché à la Veille de la Korité: Tension sur le prix de la viande et des poulets.


A seulement deux de la fête de la Korité, le poulet est quasi introuvable ou bien même si on en voit ce sont de petits sujets et à un prix élevé.
La viande également souvent utilisée comme substitut, le prix du kilogramme a vertigineusement grimpé au grand dam des clients.

Les vendeurs de poulets et autres bouchers expliquent la tension sur le marché par la rareté des poussins à élever qui a induit à une spéculation dans un secteur incontrôlé.