Marchés et Ramadan: Fortunes diverses au marché Castor où le poisson est devenu une denrée rare



Ramadan rimant avec dépenses, au marché Castor malgré l’approvisionnement des étals en condiments et autres produits,

leurs prix sont jugés relativement chers.

Le poisson par exemple, selon les vendeuses cette cherté est due à la  rareté  qui les poussent à importer le produit, malgré sa qualité qui laisse à désirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *