Hommage à Cheikh Abdoulaye Dièye, 27 mars 2002  –  19 années déjà! Par Cheikh Bamba Dièye

Homme de Dieu et citoyen modèle, Cheikh Laay pour ses proches enseignait que la politique est : L’art de générer des actions positives au profit de sa communauté.

Il enseignait aussi que les tares du Sénégal provenaient du fait que : «  La part réservée au savant est trop souvent offerte avec ostentation à l’ignorant et la place du méritant occupée sans vergogne par le paresseux ».

Allahou Wahidoun, cri du cœur et de l’âme qu’il affectionnait, rappelle la nécessité d’inscrire la morale, la probité et le patriotisme au cœur de l’action politique. Il aimait à ce propos rappeler cette parole du saint prophète de l’islam (psl) : « Aimer son pays est une dimension de la foi. ».

Cela fait 19 années la valeur numérique de Allahou Wahidoun  qu’il nous a quitté et ses paroles sont encore d’une étonnante actualité.

Un Etat est fort par la pertinence de ses institutions et la qualité de ses élites. Plus les références sont solides et valeureuses plus une nation est résiliente au risque de dislocation. Dixit Cheikh Abdoulaye Dieye.

Puisse Allah le Majestueux consolider dans le cœur et les actes de nos élites la vision responsable, engagée et honorable de la gouvernance publique de notre maître Cheikh Abdoulaye Dieye.

Que l’espace réservé aux élites de la foi soit sa demeure éternelle auprès du Seydina Mouhammed et de son serviteur Khadimou Rassoul.

Cheikh Bamba Dieye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *