Le M2D Initie Lundi, mardi et mercredi dans la rue pour la libération des détenus politiques

Au lendemain des affrontements violemment réprimés par les forces de sécurité, le mouvement de défense de la démocratie composé d’organisations de la société civile et de partis politiques  monte au créneau.

Il condamne cette répression qu’il qualifie d’aveugle et disproportionnée ayant entrainé mort d’homme.

Ce qui est regrettable aux yeux des membres du mouvement, une situation qui s’explique par une ignorance de la part du chef de l’Etat Macky sall sur les pulsions de la jeunesse sénégalaise désemparée parce que trahie par un gouvernement inapte et corrompu.

Cheikh Tidiane Dieye et ses camarades dénoncent disent- ils le fait que Macky Sall se cache derrière son Ministre de l’Intérieur Antoine Felix Diome  pour insulter tout un peuple .Cette attitude du Ministre de l’Intérieur n’est rien d’autre que la manifestation de son profond désarroi.

Le M2D tient à rappeler que les menaces et intimidations ne le feront pas reculer et ne peuvent en rien entamer la determination du peuple sénégalais. l’organisation pour la défense de la démocratie tient à préciser que le mot d’ordre reste maintenu notamment:

  • La libération immédiate et sans conditions de tous les prisonniers politiques arbitrairement détenus.
  • Le rétablissement immédiat des signaux des télévisions Walf et Sen tv.
  • l’ouverture d’une enquête du complot sordide ayant conduit le pays dans une crise

LeM2D invite le peuple à descendre massivement dans les rues à compter du lundi prochain pendant trois jours  et cela de manière continue.

Les membres de cette organisation de la société civile envisage également de saisir la Cedeao et les institutions internationales pour dénoncer les dérives du régime actuel qui participent au recul démocratique.