Armes blanches saisies à l’UCAD: les étudiants membres de FRAPP s’en lavent les mains.



Ce lundi les étudiants membres de FRAPP- UCAD ont fustigé la sortie du chef de sécurité portant sur les armes blanches saisies à l’Université Cheikh Anta Diop.

Ils déclarent ignorer l’origine des armes et menacent d’aller au front dans les jours à venir, avant d’exiger la libération des membres arrêtés.

33 thoughts on “Armes blanches saisies à l’UCAD: les étudiants membres de FRAPP s’en lavent les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *