Les centrales syndicales accusées d’être passives



La réponse du secrétaire général de la CNT / FC ne se fait pas attendre.

Cheikh Diop soutient que leurs organisations ont été en première ligne pour soutenir financièrement l’État et à l’inviter à encadrer les travailleurs mais aussi sécuriser les emplois.

Il estime que l’économie devrait être protégée.

1 thought on “Les centrales syndicales accusées d’être passives

Comments are closed.