Légende du football, Diego Maradona est mort à 60 ans (médias argentins)

Plus grand joueur argentin de tous les temps, Diego Maradona est décédé mercredi d’un arrêt cardiaque, selon la presse argentine. Il laisse l’image d’un génie malicieux rongé par la drogue et la gloire.Au Napoli, il trouvera plus d’amour qu’au Barça (1982-1984), où il a joué deux saisons et passé des moments contrastés : 38 buts en 58 matches et un titre de meilleur joueur de Liga, mais également onze mois sans compétition (hépatite, fracture d’une cheville, suspension). Il restera évidemment dans le coeur des fans du Séville FC (1992-1993), où il a été décisif vingt fois en trente matches de Liga et Copa del Rey. Mais c’est du côté de Boca Juniors et d’Argentinos Juniors qu’il faudra aussi se tourner pour revenir sur le génie qu’il était très (trop ?) tôt. Sous le maillot xeneize, il a explosé à l’âge de 21 ans en remportant le titre de champion. Une confirmation, déjà, pour celui qui avait été appelé en équipe d’Argentine à 16 ans seulement et avait débuté à 15 ans et 11 mois par un petit pont sur sa première action avec les pros d’Argentinos Juniors. Un club formateur qui l’a vu inscrire 115 buts en 166 rencontres. Tout cela lui a permis d’être sacré meilleur réalisateur du championnat argentin cinq fois de suite. Record inégalé.