Imprévisible Macky Sall: remaniement ministériel: impasse ou incompétence

En signant le décret mettant fin aux fonctions des membres du gouvernement et de la présidente du Conseil Economique Social et environnemental, le chef de l’Etat vient de surprendre tout son monde. La décision est intervenue au moment où on s’y attendait le moins, une façon pour le Président de la république, de couper l’herbe sous les pieds de nombreux membres du gouvernement.

Le décret numéro 2020-2074 du 28 octobre mettant fin aux fonctions de la présidente du Conseil économique social et environnemental, qu’est ce qui a motivé cette décision , le président de la république prendrait-il le risque de vouloir isoler Aminata Touré .

On lui aurait  toujours prêté des ambitions politiques, notamment présidentielles, si c’est le cas, les attaques personnelles contre sa personne , ne feront que confirmer ce que tout le monde pense , l’idée selon laquelle des cadres de l’Apr tapis dans l’ombre manoeuvrent discrètement pour le départ de cette dernière.

La deuxième hypothèse qui parait peu plausible est de la ramener dans le gouvernement pour un poste ministériel et la dépouiller de tous ses pouvoirs. L’autre hypothèse , Aminata Touré pourrait également décliné un poste ministériel à la place de la présidente du conseil économique social et environnemental qui pousserait cette dernière à être remerciée.

La présidente du conseil économique social et environnemental est comme un cheveu sur la soupe de l’entourage du président de la république , partant des locales de 2014 l’on se souvient de la menace de limoger tout candidat qui perdrait sa localité et au finish seule Mimi Touré a fait les frais de sa défaite et dans la douleur , parce que le chef de l’état avait voulu qu’elle démissionna de son propre gré , ce que cette dernière avait refusé et le président de la république prit son courage à deux mains pour la démettre et la mettre au frigo avant de la ressusciter avec un poste d’envoyée spéciale. Aminata TOURÉ, de l’histoire du conseil économique social et environnemental, est la présidente la plus éphémère de cette institution.

Dès lors que le gouvernement est démis quels vont être les critères du choix des nouveaux ministres, le locataire du palais va t’il axer ses choix selon le critère de compétence, de poids politique d’appartenance géographique ou d’élargissement à d’autres formations politiques notamment l’opposition? Macky sall va t’il réduire la taille de son gouvernement comme le souhaitent certains? Pourra t’il à seulement 4 années de la la fin de son dernier mandat, composer une équipe qui puisse prendre en charge efficacement les préoccupations des sénégalais ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *