Mali: Ibrahim Boubakar Keita hospitalisé à Bamako

L’Ancien président Malien a été hospitalisé mardi soir dans une clinique de Bamako pour effectuer un contrôle médical.

L’information a été confirmée mercredi matin par son ex-chef de cabinet et ministre, Mamadou Camara au correspondant de la BBC, Abdoula Karim Ba.

« Le président a été hospitalisé pour effectuer un contrôle médical qu’il devrait faire il y’a un mois », affirme l’ancien ministre.

Il ajoute que son hospitalisation a été demandée par son médecin traitant et qu’il doit normalement quitter l’hôpital aujourd’hui.

L’ancien chef de l’état qui a été renversé par des militaires il y’a une quinzaine de jours devra sortir du pays dans les prochains jours pour aller se faire soigner, rapporte une autre source proche du président déçu.

Les nouveaux dirigeants militaires du Mali affirment que l’ancien président Ibrahim Boubakar Keita a été libéré.

Un porte-parole des nouveaux dirigeants militaires du Mali avait annoncé la semaine passée que l’ancien président avait été libéré.

Mais on ne sait pas encore à ce stade, si Ibrahim Boubakar Keita est libre ou s’il est assigné à résidence.

La libération du président évincé du camp militaire où il était détenu était l’une des principales demandes des organisations internationales qui ont condamné le coup d’État – y compris l’Union africaine.

Les responsables militaires soutiennent qu’ils ne sont pas intéressés par le pouvoir.

Ils promettent des élections dans ce qu’ils appellent un délai raisonnable, fixé à trois ans.

Les médiateurs régionaux estiment qu’il s’agit d’un calendrier déraisonnable.

Le coup d’État militaire qui a renversé l’ex-président Ibrahim Boubakar Keita fait suite à un mécontentement croissant concernant la gestion de l’économie par le gouvernement et le conflit djihadiste au Nord du pays.

Il a été arrêté le 18 août et a démissionné quelques heures plus tard de son poste de président.

Le sort des autres politiciens arrêtés, dont le Premier ministre, n’est pas connu.