Mamadou Mignane Diouf “La CEDEAO ne prenait pas en compte les intérêts des populations maliennes”




Depuis plus de 72 heures le Mali est sans président.

Ceci à la suite d’un Coup d’État militaire malgré la médiation de la CEDEAO.

Pour Mamadou Mignane Diouf coordinateur du Forum Social Sénégalais, l’organisation sous régionale ne faisait que protéger IBK. Selon lui, le Sénégal doit jouer un grand rôle dans la médiation entre les maliens.

19 thoughts on “Mamadou Mignane Diouf “La CEDEAO ne prenait pas en compte les intérêts des populations maliennes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *