Indépendance du Burkina Faso: «Le système colonial était perçu comme un système injuste»

Ce mercredi 5 août, c’est au tour du Burkina Faso de célébrer les 60 ans de son indépendance.

Le pays s’appelait à l’époque la Haute Volta et il a accéda à l’indépendance sous la présidence de Maurice Yaméogo.

Le grand parti africain RDA auquel appartenait Yaméogo avait fait le choix d’une indépendance préservant des liens étroits avec la France.

Quelles étaient les craintes et les objectifs des leaders de l’époque ?

Y avait-il un décalage avec les préoccupations de la population ?

Magloire Somé, professeur d’histoire contemporaine à l’université Joseph Kizerbo de Ouagadougou, répond aux questions des confrères de la Rfi.