Contre la spoliation foncière, les arriérés de salaire, le collectif Doyna a marché ce vendredi



Ce n’est pas moins d’une vingtaine d’organisations regroupées autour du collectif Doyna qui se sont retrouvées à la place de la nation.

Les membres du collectif ont battu le pavé pour dire non

à la spoliation et l’expropriation des terres pour certains ,

d’autres pour le paiement des arriérés de salaire et la gestion de l’hydraulique confiée à Aquatech.