14 Mois d’arriérés de salaire aux travailleurs de PCCI qui demandent réparation du préjudice subi

Les travailleurs du centre d’appel qui sont restés plus d’un an sans salaire déterrent la hache de guerre.

Ils disent ne pas comprendre l’exécution de la décision de la justice qui est en leur faveur.

Face à la presse , ils se disent plus que déterminés pour poursuivre le combat afin d’etre rétablis dans leurs droits.

L e collectif des travailleurs du PCCI envisage même de dérouler un nouveau plan d’action pour exiger le paiement de 14 mois d’arriérés de salaire.