Missirah: à peine formé, la coordination autonome pour un missirah des jeunes ( CAMIJ) se démarque

 

C’est en début Avril que des étudiants ont formé la coordination autonome pour un missirah des jeunes ( CAMIJ).

Avec la reprise de la prière dans les mosquées, l’association a entrepris de nettoyer la seconde mosquée de Missirah.

Une manière d’oeuvrer dans le social qui est le but principal de la CAMIJ. Pour la CAMIJ, la propreté des lieux de culte est devoir civique.