La DGID à l’heure de la gestion axée sur les résultats (GAR)

Le cadre harmonisé des finances publiques institué au sein de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) a entrainé la réforme du dispositif budgétaire. En effet, le principal paradigme de construction du budget de l’Etat est passé d’une logique de moyens à une logique de gestion axée sur les résultats (GAR).

En conséquence, les politiques publiques sont décomposées en programmes auxquels sont associés des objectifs précis, arrêtés en fonction de finalité d’intérêt général et des résultats attendus. A cet effet, le Ministère des Finances et du Budget s’aligne à ce nouveau dispositif de gestion qui s’applique désormais dans toute l’administration publique sénégalaise.

C’est dans ce sillage que la Direction générale des Impôts et des Domaines (DGID) a initié le Programme « Yaatal ». La mise en œuvre de ce programme se traduit par la responsabilisation des acteurs par l’imputation d’actions précises. C’est pourquoi, le Directeur général a signé un contrat d’objectifs et de performance (COP) avec chacun des directeurs de la DGID.

1 thought on “La DGID à l’heure de la gestion axée sur les résultats (GAR)

  1. Thank you for every other informative site. The place else could I am getting that kind of information written in such an ideal method?
    I’ve a challenge that I am simply now working on,
    and I have been at the glance out for such info.

Comments are closed.