LE PEUPLE SENEGALAIS TROP INTELLIGENT POUR ETRE GOUVERNE

Gouverner au Sénégal demande d’avoir au-delà des compétences requises un élan inclusif dans la gestion des affaires de l ‘état.

Certes Il y a des secrets d’état à préserver me dira t-on. Mais est- ce – que tous les secrets méritent d’être gardés quand on sait que tout peuple peut en pâtir.

La prochaine distribution de denrées alimentaires suscite déjà les débats. Pendant que  d’aucuns crient déjà au Scandale sur l’octroi des marchés de distribution, d’autres se mettent déjà à affûter leurs armes pour faire face à la prochaine discrimination qu’ils risquent de vivre dans la distribution proprement dite.

Est ce que ce sont les gouvernements qui sont les coupables ou juste c’est le peuple sénégalais qui perd confiance vis a vis de ses gouvernants ? Ou bien serions nous arrivés à une ère où il ne devrait plus y’ avoir de non dits dans toute gestion qui concernerait directement le peuple? N’est il pas temps pour nos gouvernants de changer de modus operandi.

La communication entre administrateurs et administrés doit désormais être fluide et transparente. Le peuple demande plus que jamais , à défaut d’être associé, avoir  au moins la bonne information

Les rapports entre les deux parties nécessitent aujourd’hui d’être repensés pour qu’il y ait un équilibre dans leur permanente cohabitation.

Le peuple n’est plus ignorant et devient de plus en plus averti et exigeant. Alors chers gouvernants vous êtes interpellés. Le peuple réclame à mieux être au fait dans les affaires.