Lenteur dans le traitement des dossiers transmis au procureur par l’OFNAC: L’UMS déplore

Après le démenti de la présidente de l’Ofnac sur sa responsabilité sur les lenteurs du traitement dossiers remis au parquet.

Aujourd’hui c’est l’UMS qui enfonce le clou en déplorant le fait que les dossiers ne soient toujours pas traités alors que c’est une exigence et devoir de toute autorité judiciaire et le parquet en est une, déclare Souleymane Télico qui était l’invité de l’émission « Grand jury » de la rfm.