Friperie: Des ballots d’habits lourds en stock, faute de clients



Le mois de février est d’habitude une période frisquette, où l’on met des habits lourds pour se protéger du froid.

Les vendeurs de friperie qui avaient pris les devants en achetant que des pull over, manteaux et jaquettes ne savent quoi faire avec leurs marchandises qu’ils n’arrivent pas à vendre.

Un manque à gagner qui obligent certains d’entre eux à fermer boutique faute de moyens et de clients .