Lettre ouverte de « Yoonu Askan wi  » au Monsieur le Président de la République du Sénégal

Dakar le 19 juillet 2019

   Monsieur le Président de la République, 

Dans une Déclaration en date du 17 juillet dernier, le Secrétariat Permanent de Yoonu Askan Wi / Mouvement pour l’Autonomie Populaire  posait les questions suivantes  à propos de l’interpellation, la veille,  du camarade Guy Marius Sagna, membre du collectif FRAPP/France dégage, de la plateforme citoyenne Aar Li Nu Bokk et de Yoonu Askan Wi : « Lui reprocherait-on d’avoir dénoncé le paradoxe des évacuations sanitaires à l’étranger au profit de nos gens d’en haut ?

Pourtant Radio France International (RFI) vient récemment, le 28 avril dernier, de diffuser une émission  « Le Débat Africain », animée par Alain Foka et montrant, chiffres à l’appui, que les évacuations sanitaires de personnalités africaines francophones en Europe nous coûtent chaque année, à nous pauvres contribuables, entre 10 et 25 millions de dollars US selon les cas, soit au moins entre  5 et 13 milliards FCFA, cela 59 ans après les soleils de nos indépendances !

Combien d’hôpitaux de référence ce coûteux « tourisme médical pour élites » aurait pu permettre de construire  et combien de problèmes de santé aurait-il pu aider à régler localement? Ou bien, reprocherait-on au Collectif  FRAPP/France dégage sa déclaration  en date du 15 juillet  2019  titrée : « La France prépare un attentat terroriste au Sénégal », laquelle se fait simplement l’écho, à sa manière, des propos du  ministre français de l’intérieur Christophe Castaner, en visite récemment au Sénégal, selon qui «le terrorisme est présent au Sénégal… »

FRAPP/France dégage estime en effet que  cette déclaration est un chantage au terrorisme exercé par la France sur le Sénégal ‘’ pour renforcer son occupation militaire afin d’augmenter sa recolonisation économique ‘’. Inculpation de Guy Marius Sagna pour délit de facies ou délit d’opinion, triste visage de la démocratie sénégalaise ! »

Ce vendredi 19 juillet, au moment où tout le peuple sénégalais a les yeux rivés sur la finale de la CAN au Caire/ Egypte, Monsieur le procureur en profite pour inculper Guy Marius de « fausse alerte au terrorisme » et décerner contre lui un mandat de dépôt … direction Rebeuss.

Monsieur le Président, nous pourrions à la limite accepter cette inculpation à la seule condition que le ministre français de l’intérieur Christophe Castaner, ci-dessus cité, soit l’inculpé à titre principal, et le Collectif France Dégage (non la personne de Guy Marius Sàgna) à titre de « complice » tout au plus !

Avec la certitude, Monsieur le Président de la République, que votre police et votre justice n’oseront pas toucher à un seul cheveu du ministre français en question, nous vous adressons nos salutations respectueuses, tout en vous renouvelant notre détermination à continuer de lutter jusqu’au bout pour l’indépendance réelle de notre pays,  la libération de notre nation, la souveraineté de notre peuple, la refondation de notre société et de notre République.

  Pour le Secrétariat Permanent :

Madieye Mbodj, Délégué Général