29 septembre 2022

Keur Samba Kane : Les populations dans les rues,  pour exiger la rupture du contrat entre l’Etat et l’aquatec.

Des pannes récurrentes,  l’eau des robinets  tombe au compte-goutte  , c’est le quotidien des populations de keur Samba Kane 1 et 2 depuis que l’aquatec a pris la gestion de leur forage selon Aminata Fall conseillère municipale. Lassés par cette situation, les habitants sont sortis massivement  dans les rues pour exprimer leur colère.

Madame Fall  étale les difficultés « On avait toujours un problème d’eau mais c’est devenu pire avec l’aquatec .On est resté plus de 3 mois sans eau. On boit  de l’eau des puits. Les  femmes puisent des dizaines de bassines par jour. Le plus grave est que les populations sont obligées de se retourner dans les puits abandonnés. Conséquences, presque tous les habitants sont malades.  Les maçons ne travaillent  plus à cause du manque d’eau. Tous nos chantiers sont aux arrêts. Les éleveurs ont d’énormes difficultés pour alimenter en eau leurs bêtes ». De ce fait, la  conseillère plaide pour une rupture de contrat avec l’aquatec «  Il faut que  l’état rompe le contrat avec l’aquatec. Le  président de la république et le ministre de l’hydraulique doivent revoir le bail car dans toute la région de Diourbel, tous les forages qui sont entre les mains de l’aquatec sont dans des difficultés ».

Ces populations ont désormais décidé de  ne plus payer les  factures  d’eau jusqu’ à la satisfaction de leurs revendications.

Pape Mbaye Diao