Vidéo-La souffrance des sénégalais au coeur de l’homélie de Monseigneur Ernest Sambou

La Souffrance, maladie et la mort. Monseigneur Ernest Sambou a même porté un regard critique sur la cuisine Sénégalaise. “Je me dois de reconnaitre que le nombre impressionnant des malades du pèlerinage du 10 février 2019, m’a ouvert les yeux et m’a aussi amené à m’interroger : es-ce que tant de malades ne relèvent que de la volonté de Dieu ? Avec les fameuses expressions en wolof “yala moko def” ou bien “fébar afair yala la” (…), à vrai dire certaines cuisines sénégalaises ont pris l’allure d’une fantaisie artistique, voire esthétique…”,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *