Gaspillages dans les cérémonies familiales; Recodef demande l’application de la loi

Pour lutte contre les gaspillages, le Recodef  demande  l’application de la loi N°1967 /04 du 24 Février 1967

Les gaspillages lors des cérémonies familiales sont des obstacles aux activités du Recodef  de l’avis de Sara Diouf le  président  qui par ailleurs milite pour l’application de la loi n° 1967 /04 du 24 février.

 

Le Regroupement Communautaire  pour le Développement de Familles  (RECODEF), basé à Fissel, est une structure qui œuvre dans le développement .Depuis des années, il élabore  des stratégies consistant à mettre en place, des calebasses de solidarités pour lutter  contre le sous- développement. Mais selon le président Sara Diouf « les dépenses excessives lors des cérémonies  familiales » constituent un obstacle à leurs activités. M Diouf de demander à ce que l’on applique la loi n° 1967 /04 du 24 Février 1967 contre les gaspillages dans les cérémonies  familiales et religieuse. Cette dispose que « Toute personne est libre de célébrer par des cérémonies, conformément aux rites de son culte ou de sa coutume, les événements familiaux du baptême, de la circoncision, de la communion solennelle, des fiançailles, du mariage, du retour de pèlerinage aux Lieux Saints, des décès et inhumation. Toutefois, ceux qui procèdent ou participent à ces cérémonies doivent se conformer strictement aux prescriptions de la présente loi »

Le recodef  organisait  ce vendredi 24 mai à Ndondole une conférence sur la lutte contre le gaspillage.

Pape  Mbaye  Diao

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *