Attaque à l’université Alioune Diop de Bambey

A l’université Alioune Diop de Bambey ce samedi 18 mai c’est vers 3 h du matin, que  des hommes armés de coupe-coupe ont fait irruption dans ce temple du savoir. Sur les lieux ils ont trouvé 3 vigiles et un étudiant. Ils les ont maitrisés en blessant deux d’entre eux avant de commettre leur forfait. Mais les assaillants n’ont pas pu emporter de l’argent.

Les vigiles de l’UADB se sont réveillés ce Samedi dans l’émoi .Vers trois du matin 15 personnes ont surpris deux  gardiens devant le portail. Ils les ont attachés avant de les conduire à la direction.

Sur place, ils ont trouvé un autre vigile et un étudiant qui révisait et ils les ont tous ligotés avec des cordes. Ensuite, les assaillants ont forcé les bureaux.

Dans l’une des pièces se trouvait un coffre-fort .Les voleurs l’ont pris et avec les vigiles et l’étudiant comme otages, ils sont sortis de l’université.

A presque 3 km de l’UADB, ils  ont mis à terre les otages et ont défoncé le coffre mais il n’ y’avait que des papiers à l’intérieur. Ils ont commencé à se quereller entre eux selon des témoignages .

L’un des assaillants  a décidé de retourner sur place. c’est à ce moment que le vigile dénommé Moussa Niane  commençait à parler et ils m’ont blessé avec un coupe-coupe de même que son ami .

Les otages ont profité de l’inattention des bandits pour se libérer et fondre dans la nature .Les malfrats les ont poursuivis  mais ils se sont sauvé la peau en se refugiant au centre national agronomique de Bambey (CNRA) qui est à quelque km de l’université.

Blessé et admis au district sanitaire de Bambey Moussa Niane précise que les assaillants n’ont pas emporté de l’argent.

Pape Mbaye Diao