Video-Directeur du commerce intérieur: les arguments avancés par les boulangers sont insuffisants

Selon Ousmane Mbaye, « parmi les revendications, figure le problème d’assainissement du secteur de la boulangerie, le prix actuel du pain, que les boulangers considérent comme un prix qui ne rémunère plus leur activité, également le problème de la distribution du pain. Aujourd’hui, les boulangers perdent des marges exorbitantes dans la distribution. Il y a aussi la nécessité de revoir la structure du prix du pain ».

Poursuivant sa réaction, le Directeur du Commerce intérieur soutient que le nouveau ministre a rassuré sur la volonté de son département de discuter sans délai avec les boulangers de toutes ces questions, les unes après les autres. Le gouvernement, aujourd’hui, dit-il, « est très sensible de la situation géographique et financière du pain ».