Absence de Tanor au défilé : la presse ne parle pas le même langage

Les langues continuent à se délier sur l’absence du président du Haut conseil des collectivités territoriales, hier, au défilé du 04 avril, marquant le 59èmeanniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale

Si le site Pressafrik persiste et signe en mettant à sa Une de ce 05 avril :

« Suite à l’article, Défilé 4 avril: l’accès à la tribune officielle a été refusé à Tanor, publié par votre journal en ligne, qui avait une équipe à la Place de la Nation pour couvrir le défilé, des autorités ont appelé à la rédaction pour obtenir de la direction la suppression dudit contenu.

Leurs tentatives vaines, elles se sont tournées vers d’autres sites d’information et des journaux de la place pour décrédibiliser l’information relayée sur le Secrétaire général du Parti socialiste. »

 

Et, c’est sans doute pour répondre aux quotidiens l’As et Libération repris par Seneweb qui prennent le contre- pied de Pressafrik en évoquant  « que le secrétaire général du Ps n’a même pas effectué le déplacement sur les lieux à cause d’une maladie qui l’a cloué au lit. Avant de préciser qu’il est même hospitalisé ».

Un démenti qui sonne comme un affront pour la rédaction de PressAfrik, qui n’a pas hésité de charger ses confrères je le cite « Et comme le ridicule ne tue pas, ils n’ont pas trouvé mieux que de nier la présence même de Tanor Dieng au défilé. Certains d’entre les médias ont même écrit que le monsieur a été hospitalisé “pour un coup de fatigue” »

Notre confrère d’aller plus loin en citant même sa source : « Les reporters de PressAfrik ont été témoins de la scène où le socialiste en chef a été encerclé par les forces de sécurité, en bas de la tribune officielle. Et la rédaction ne reculera pas. Elle persiste et signe : le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) est venu en retard et après l’arrivée et l’installation du chef de l’Etat dans la tribune officielle. Et il n’a pas pu accéder à cette dernière. Et si entre temps, il est tombé malade au point de se faire hospitaliser, la rédaction lui souhaite prompt rétablissement ».

 

Retard ou maladie, la rédaction de la LavalleeInfo, constate que cette polémique est loin de connaitre son épilogue. Il faut rappeler que des situations pareilles sont devenues monnaie courante dans la presse  sénégalaise .On se rappelle tous de la  visite pour certains et supposée audience pour d’autre que le président MACKY SALL avait accordée au  procureur du Qatar en pleine campagne électorale . Cette guerre par presse interposée ou même entre confrères a-t-elle sa raison d’être, la corporation n’est-elle pas en train de descendre lentement mais sûrement  de son piédestal ?

1 thought on “Absence de Tanor au défilé : la presse ne parle pas le même langage

  1. Very nice post. I simply stumbled upon your weblog and wished to say
    that I have really enjoyed browsing your weblog posts.
    After all I will be subscribing on your rss feed and I hope you
    write again very soon!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *