27 septembre 2022

Arrestations tout azimut. des jeunes de l’opposition

La publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 24 février, par la commission nationale de recensement des votes ,est suivi d’une série d’arrestation dans les rangs de l’opposition.

En effet ce matin,une expédition qui a débarqué ces dernières heures dans la cité religieuse, vient d’alpaguer deux jeunes politiciens supposés appartenir à l’opposition et plus particulièrement à Idy 2019. 

Djily Diakhaté et Khadim Fall, pour ne pas les citer, ont été surpris à travers les réseaux sociaux en train de lancer des appels à la violence. Au moment où ces lignes sont écrites, ils ont déjà été acheminés sur Dakar où ils subiront des interrogatoires. 

Dans la capitale, des militants qui se réclament de l’opposition et plus particulièrement de la coalition « Sonko Président » ont contesté hier soir dans les rues de Dakar les résultats provisoires de la présidentielle du 24 février dernier. Deux d’entre eux qui brûlaient des pneus et qui seraient les têtes pensantes des casses ont été arrêtés, selon les sources policières. Leur interpellation a eu lieu lors de leur marche non autorisée.

Selon cette même source, nous informe qu’Ousseynou Gueye, Responsable Rewmi, et membre du Secrétariat national a été arrêté en début d’après-midi. Conseiller municipal Ousseynou Gueye a été cueilli juste après la prière. Les raisons ne nous sont pas communiquées, mais nul doute que les manifestations à Thiès après la proclamation des résultats y sont pour quelque chose.

Comme pour dire, que la vague d’arrestation continue au sein des membres de la coalition « Idy2019 ».