30 novembre 2022
Accueil » Exclus du budget 2023 : les malades mentaux portent plainte, ce lundi, contre l’Etat du Sénégal, révèle Ansoumana DIONE.

Exclus du budget 2023 : les malades mentaux portent plainte, ce lundi, contre l’Etat du Sénégal, révèle Ansoumana DIONE.



l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) ne compte pas se laisser faire par rapport à l’exclusion des malades mentaux errants, du budget 2023, de plus de 6000 milliards de francs CFA. Un paradoxe inconcevable et incompréhensible, avec cette même année 2023 que le Président Macky SALL a décrétée « année sociale ».

En vue de faire corriger cette grosse injustice sociale, infligée aux quatre mille malades mentaux errants que compte notre pays, Ansoumana DIONE, Président de ladite Association, dépose une plainte ce lundi 21 novembre 2022 à 11 heures, auprès du Procureur de la République, près le Tribunal de Grande Instance de Dakar. L’objectif est de permettre à cette couche très vulnérable d’accéder à ses droits d’être pris en charge à l’image de tous les autres citoyens sénégalais.

Depuis l’arrivée du Président Macky SALL au pouvoir, aucune disposition n’a été prise par son régime, pour l’amélioration des tristes conditions de vie de tous les malades mentaux errants, si ce n’est la confiscation et la fermeture, depuis 2013, du Siège de l’ASSAMM acquis à Kaolack en 2004, sous le règne du Président Abdoulaye WADE. 2023 étant une année sociale, selon le chef de l’Etat, il est injuste que les malades mentaux errants soient totalement exclus du budget.

Rufisque, le 18 novembre 2022,
Ansoumana DIONE, Président Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) – Tel : 77 550 90 82

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *