9 décembre 2022
Accueil » Désarroi des sénégalais de CONGO rentrés au bercail

Désarroi des sénégalais de CONGO rentrés au bercail

« Nous de retour au pays laissant nos frères sénégalais à Pointe Noire morts ou  vivants, dénonçons avec la dernière énergie l’injustice que nous sommes entrain de vivre.

C’est triste de constater que depuis la crise du pétrole, du bois et autre que le Congo est entrain de traverser l’autre problème c’’est la situation des sénégalais dans le pays hôte.

Traqués, acculés, ridiculisés et menacés, nous ne savons plus à quel saint se vouer. Les discours de nos chefs d’États (du Congo Brazzaville et du Sénégal)  ont changé et ne reflètent pas la réalité au Congo d’autant plus que le sénégalais reste la cible principale de toutes les autorités et surtout ce corps de la police qui n’a aucune notion de droit.

Comme une chasse aux sorcières  le sénégalais est devenu à Pointe NOIRE  persona non grata. Nous sommes menottés ,embastillés ,entassés  dans des coffres de voitures et enfermés dans des toilettes ,occasionnant des décès pour la seule  et simple raison d’être sénégalais .A présent ces agissements ont encouragé même des civils congolais et d’autres nationalités à  entrer dans la danse dans les quartiers reculés.

Certains tortionnaires s’organisent même en groupe, louent des taxis, jouant ce rôle de police congolaise arrêtant comme ils veulent les sénégalais pour se faire de l’argent. Un témoignage d’une petite fille de 7 ans de nationalité sénégalaise qui soutient être victime de viol d’un bourreau de 60ans, une fois à la police c’est ce dernier qui obtient  gain de cause, avec la complicité des hommes de tenue sans assistance des autorités consulaires du Sénégal au Congo. Où est cette fraternité ?

Le Congo oublie t- il les œuvres du sergent Malamine qu’il a fêté hier sauveur de cette terre ,oublie t-il que ce pays , la construction de son chemin de fer et d’autres édifices sont l’œuvre d’un sénégalais qui a sacrifié sa vie ?.ce sont des milliers de sénégalais qui ont trouvé la mort au service du peuple congolais et de leur pays .

Trop c’est Trop peuple congolais du Congo Brazzaville.

Lettre signée l’Association des Ressortissants Sénégalais de POINTE NOIRE