1 décembre 2022
Accueil » Autopsie de François Mancabou : Vers un « remake » du cas Idrissa Goudiaby ?

Autopsie de François Mancabou : Vers un « remake » du cas Idrissa Goudiaby ?

Affaire François Mancabou, allons-nous vers un « remake » du cas Idrissa Goudiaby ? La famille de ce taximan mort à Ziguinchor, le 17 juin, lors de la manifestation interdite de Yewwi Askan Wi. Sa famille a demandé et obtenu une deuxième autopsie. Elle ne faisait pas confiance à la première expertise, qui avait conclu que leur fils a été tué avec une arme blanche, alors qu’elle était convaincue que c’était une mort par balle.

C’est la même chose qui risque de se répéter pour François Mancabou. L’autopsie du corps de ce dernier a été réalisée dimanche dernier à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff, alors que les représentants légales de la famille de la victime affirment n’avoir pas été informés. Cependant, ils attendent les résultats de l’expertise, tout en espérant qu’ils confirmeront la thèse, selon laquelle le défunt a succombé à des sévices corporels. Dans le cas contraire, une contre-expertise sera demandé.

En attendant le rapport du légiste, Dr Boly Diop, président de l’Ordre des médecins, informe que c’est bien l’organisation dont il est à sa tête, qui a choisi les experts qui ont pratiqué l’autopsie de François Mancabou. «C’est effectivement l’Ordre qui a désigné les médecins légistes. Nous avons fait le choix et nous l’avions communiqué aux intéressés», a confié le Dr, à nos confrères du journal Enquête.

Cependant, la famille de François Mancabou se demande, pourquoi, elle n’a pas été informée ? Pourquoi le médecin qu’elle devait désigner, n’a pas été retenu ? Pourquoi l’autopsie n’a pas été pratiquée à l’hôpital Aristide Le Dantec, plus proche de Principal, où la dépouille était gardée ?

Le président de l’Ordre des médecins s’est gardé de se prononcer sur ces questions. Il dit : «Vous savez que nous ne pouvons pas entrer dans certaines considérations.»

Source: seneweb