Les éleveurs des caprins de la région et Diourbel et de Fatick n’ont plus de