La menace de l’homosexualité et du terrorisme au coeur des discours de la Cérémonie officielle du Gamou

 

Le monde est à la croisée des chemins à cause de la menace terroriste ,selon Aly Ngouille Ndiaye  le ministre de l’intérieur à la tête  de la délégation gouvernementale composé entre autres de Me sidiki Kaba, Mouhamadou Moctar Cissé ,ministre de l’énergie Moussa Baldé ministre de l’agriculture et le ministre conseiller Youssou Ndour.

Il invite le khalife général des tidianes à oeuvrer à mieux sensibiliser et conscientiser la jeunesse.LE ministre de l’intérieur promet à Serigne Ababacar sy Mansour que le président de la république achèvera tous les projets qu’il avait entamés dans la ville sainte notamment une des priorités du khalife général à savoir un hôpital.

Répondant au ministre de l’intérieur sur l’hôpital le khalif martèle que la structure sanitaire n’est que de nom il n’a pas de personnel qualifié notamment des médecins encore moins de médicaments ,il ajoute que si la structure sanitaire est fonctionnelle aujourd’hui  c’est grâce à des mécènes  et d’autres bonnes volontés notamment Feu Ameth AMAR et Baba DIAO

Le khalife général dans son allocution transmis par un de ses proches a invité les populations à redoubler de vigilance sur la proportion que le phénomène de l’homosexualité est entrain de prendre et qui risque d’être lourde de conséquences.Il demande séance tenante au ministre de l’intérieur de réagir et prendre ses responsabilités pour freiner les ardeurs de ces individus sans scrupules qui veulent promouvoir l’homosexualité.

La paix aussi est revenue dans le discours du khalife qui exhorte à cultiver la paix dans les familles ,avec son prochain .

Les danseurs aussi en ont pris pour leurs grades ,le khalife général des tidianes sur cette question interpelle la jeunesse en perte de repère .Il invite à un changement de comportement

Pape Malick Sy ,Le porte parole du khalife Général des Tidianes a axé son discours sur le sens du Maouloud , son importance et les enseignements de Seydi  Hadji Malick Sy et il a invité le chef de l’Etat par le biais de son ministre de l’intérieur à placer  le pardon au centre de toutes ses actions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *