La famille de Sidy Seck veut le rapatriement du corps et une enquête

Encore un Sénégalais tué à l’étranger. Sidy Seck, âgé de 33 ans, a été mortellement poignardé par un alcoolique. Les faits se sont déroulés à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), le 5 octobre vers 22 heures, dans la cage d’escalier au deuxième étage d’un immeuble situé au 5, rue Lamartine. Seck a été poignardée à trois reprises, notamment au niveau de la carotide et de clavicule, par un individu qui a ensuite pris la fuite, rapportent plusieurs médias locaux.

Selon Le parisien.fr, un suspect a été interpellé par la Brigade anti-criminalité (BAC). Il s’agit d’un homme, âgé de 38 ans, qui s’était caché derrière une voiture, les mains ensanglantées. « Fortement alcoolisé » selon le parquet, le suspect a été placé en garde à vue, mais il n’a pas encore pu être entendu.

Originaire de l’unité 19 des Parcelles Assainies à Dakar, Sidy Seck était établi en France depuis plusieurs années. Soukèye Seck Mbengue interrogée par la Rfm lance un appel solennel aux autorités sénégalaises, aux bonnes volontés et à tous ceux qui peuvent aider pour le rapatriement du corps dans les meilleurs délais…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*